Pourquoi les innovations en santé réussissent rarement

marielou
Marie-Lou Gagnon
29 mai 2019

On l'a dit à maintes reprises: Braver est un projet ambitieux et l'écosystème de la santé est hypercomplexe. Pour être franc, pas une semaine ne passe sans que nous rencontrions quelqu'un qui nous exprime ses doutes et ses craintes face au marché de la santé. Pas une semaine qui passe sans que quelqu'un nous fasse ressentir que notre projet est utopique et qu'il y croira quand il verra le jour. Pas une semaine sans que quelqu'un nous amène des exemples d'entreprises qui ont tenté d'apporter de belles solutions au système de la santé, et ce sans succès. Et ce quelqu'un est parfois une amie, un investisseur, un membre de notre gouvernement ou parfois un autre entrepreneur.

Mais pas une semaine ne passe non plus sans que quelqu'un nous exprime à quel point notre projet l'interpelle. Pas une semaine qui passe sans que quelqu'un nous encourage à continuer. Pas une semaine sans que quelqu'un nous dise espérer que l'on réussisse à réellement changer son quotidien. Et ce quelqu'un est parfois un psychologue, un physiothérapeute, un dentiste, un médecin, un patient ...

Un des faits qui revient souvent à travers tout ce dédale de commentaires et d'échanges est que plusieurs entreprises ont déjà tenté de s'attaquer à pratiquement la même problématique que nous et qu'ils ont tous échoués. D'ailleurs, cela explique en partie pourquoi les investisseurs sont devenus très "frileux" à investir dans les projets en santé. Pourtant, nous savons que les professionnels de la santé veulent se parler plus facilement et mieux collaborer. Le besoin est là. Notre solution répond à leur besoin comme les solutions des précédentes startups répondaient aussi à ce besoin. Alors pourquoi tant d'échecs s'il existe un besoin et une solution? Vous comprendrez qu'un grand paradoxe existe.

Pour bien comprendre ce paradoxe et comment on tente d'y faire face, on s'est intéressé au concept d'innovation. Il y a quelques jours, je suis tombé sur cette définition: "Creativity is thinking of something new. Innovation is the implementation of something new." Ou en français: "La créativité est d'amener de nouvelles idées. L'innovation est la mise en oeuvre de nouvelles idées."

Cette définition est plutôt intéressante puisqu'elle vient nuancer le concept d'innovation ainsi qu'exposer sa complexité. Elle démontre que l'innovation est plus qu'avoir une idée géniale: elle est un processus ardu qui peut réussir ou, comme c'est le cas la plupart du temps, échouer.

En fouillant davantage, on a aussi découvert un document fascinant produit par le Réseau québécois en Innovation sociale. On a alors réalisé que notre objectif, autant à nous qu'aux startups qui nous ont précédés, est d'apporter une innovation non seulement technologique, mais aussi sociale. Comme la définition l'exige, le projet que l'on s'efforce de concrétiser répond à un besoin social et produira un bénéfice mesurable pour la collectivité. Ce projet, s'il réussit, impliquerait que les professionnels de la santé et les patients interagissent différemment, plus efficacement, pour le bien de tous.

Braver est donc un projet d'innovation sociale et ce qui est captivant dans la définition d'une innovation sociale c'est que "[de telles innovations] sont « sociales » autant dans leurs finalités que dans leurs processus". Ah! Voici donc la réponse à la question du paradoxe qui persistait dans le domaine de la santé! Il est quasi impossible de vouloir apporter un changement drastique dans la pratique des professionnels de la santé si on approche ce marché avec une stratégie traditionnelle de type "B2B", c'est-à-dire de valider un service avec une poignée de clients potentiels, puis procéder de clinique en clinique, en essayant de vendre ledit service.

Le processus même d'innovation sociale doit donc inévitablement être ouvert, c'est-à-dire qu'il doit impliquer des acteurs du milieu ciblé. Plus encore, le leadership doit non seulement être porté par les initiateurs du projet, mais aussi par les organisations et la communauté où s'opèrera l'innovation!

Concrètement, ce que ça implique pour Braver, c'est que nous devons non seulement innover en créant une technologie de pointe adaptée au domaine de la santé, mais nous devons aussi innover dans tous nos autres processus. Que ce soit dans notre gouvernance, dans notre gestion des ressources humaines ou dans notre stratégie de développement de marché, nous innoverons! Et c'est pourquoi nous faisons un premier pas avec les Braver Talks. Nous voulons impliquer les acteurs du domaine de la santé au sein même du leadership de Braver.

Je vous laisse sur cet extrait du document cité plus haut: "[en innovation sociale], les partenaires font preuve d’audace, ils acceptent l’incertitude inhérente à un projet d’innovation, la présence d’un « inconnu assumé ». Ils reconnaissent le risque et l’assument jusqu’au bout de la démarche."

Si tu es un professionnel de la santé, seras-tu des nôtres le 10 juin?